L’agenda de l’histoire globale – 1er trim. 2011

Nous publierons désormais, chaque début de trimestre, un agenda visant à faire connaître toute manifestation liée à l’histoire globale (colloque, journée d’étude, séminaire…) dans le monde francophone.

Si vous organisez ou avez connaissance d’un colloque susceptible d’être relayé par ce blog, envoyez un courriel à sh.testot [at] wanadoo.fr en mettant en sujet : Agenda histoire globale.


Colloques

Colloque international « La Préhistoire des autres. Comment l’archéologie et l’anthropologie abordent le passé des sociétés non occidentales »

Paris, 75007, musée du quai Branly, Théâtre Claude Lévi-Strauss.

Colloque international organisé par l’Inrap et le musée du quai Branly mardi 18 et mercredi 19 janvier 2011.

Programme disponible sur : www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Communiques-de-presse/Les-derniers-communiques/Communiques-nationaux/p-12247-Colloque-La-Prehistoire-des-autres.-Comment-l-arch.htm

Accès libre dans la limite des places disponibles, inscription en ligne requise sur le site.

Contact : Martine Scoupe, Inrap, developpementculturel [at] inrap.fr

Comment l’anthropologie prend-elle en compte le passé des sociétés dites « tribales » qu’elle étudie ? Comment ces sociétés se représentent-elles leur passé et comment l’archéologie peut-elle leur apporter une profondeur historique ? Quel est l’apport de l’archéologie à la connaissance de ces sociétés souvent appréhendées de manière intemporelle ? Dans quelle perspective historique et archéologique replacer ces sociétés ? Comment, en retour, l’anthropologie et l’archéologie des sociétés non européennes permettent-elles de donner des perspectives renouvelées à l’archéologie « occidentale » ? Associant archéologues et anthropologues travaillant sur des cultures non occidentales, ce colloque présentera les avancées récentes dans le champ de la recherche, en mettant l’accent sur la Préhistoire et la Protohistoire non occidentale. Synthèses générales et études de cas permettront de faire le point sur la diversité des domaines et des zones géographiques abordées.

• mardi 18 janvier 2011, de 9 h 30 à 19 h : Intervenants successifs : Stéphane Martin (musée du quai Branly), Jean-Paul Jacob (Inrap), Anne-Christine Taylor (musée du quai Branly), Alain Testart (CNRS/Laboratoire d’anthropologie sociale), Marshall Sahlins (University of Chicago), Maurice Godelier (EHESS), Margaret Wright Conkey (University of California Berkeley), Olivier Gosselain (Centre d’anthropologie culturelle/Université libre de Bruxelles), Danièle Lavallée (CNRS), Sander Van der Leuuw (Arizona State University Tempe), Eduardo Góes Neves (Universidade de São Paulo), Laurent Bruxelles (Inrap), Martijn Van den Bel (Inrap), Nathalie Serrand (Inrap), Carole Ferret (CNRS/Laboratoire d’anthropologie sociale).

• mercredi 19 janvier 2011, de 9 h 30 à 19 h : Intervenants successifs : Pascal Depaepe (Inrap), Claudine Karlin (CNRS), Sophie Clément (Inrap), Vincent Mourre (Inrap), Augustin Holl (Field Museum of Natural History, Chicago), Nathalie Buchez (Inrap), Sandrine Deschamps (Inrap), Maurice Godelier (EHESS), Pierre Lemonnier (Université de Provence), Fanny Bocquentin (CNRS), Guilhem André (musée Guimet), Hélène Martin (Inrap), Sonia Guillén (Centro Mallqui/Pontificia Universidad Católica del Perú), Vincent Charpentier (Inrap), Sophie Mery (CNRS), Ludovic Coupaye (University College of London), Michaël Rowlands (University College of London).

Colloque « Femmes, genre et histoire globale »

Paris, 75007, Institut des hautes études d’Amérique latine, 28 rue Saint-Guillaume, Amphithéâtre IHEAL.

Contact : Françoise Thébaud, francoise.thebaud [at] univ-avignon.fr

Pour fêter ses 15 ans, la revue CLIO. Histoire, Femmes et Sociétés souhaite s’interroger sur les notions d’histoire globale, mondiale ou « connectée » du point de vue de l’histoire des femmes et du genre. En effet, dans un contexte intellectuel où, depuis quelques années déjà, s’acclimatent en France les Subaltern Studies et les études postcoloniales, il est intéressant de noter que la dimension genrée reste peu présente dans les débats suscités par ces travaux, et plus encore lorsqu’il s’agit d’histoire globale. Ce 15e anniversaire est aussi l’occasion d’examiner la collection de la revue sous l’angle d’une histoire mondiale, afin de mesurer les formes et les limites de son engagement à cet égard, et d’ouvrir des perspectives pour l’avenir. Deux numéros de la revue seront présentés. « Relectures » (2010) invite à un retour sur le passé de l’histoire des femmes et du genre, fait connaître des travaux restés non traduits, présente des questionnements qui ont fait date et donne la parole à des chercheurs et chercheuses qui ont marqué les dernières décennies. Le numéro « Colonisations » (2011) s’interroge sur la « situation coloniale » des femmes dans différentes aires géographiques et culturelles.

• vendredi 28 janvier 2011 de 9 h à 18 h : Intervenants successifs : Bonnie Smith (Rutgers University), Asunción Lavrin (Arizona State University), Nupur Chaudhuri (Texas Southern University), Michèle Perrot (Paris 7), Rebecca Rogers (Paris 5), Ffrançoise Thébaud (Université d’Avignon), Luc Capdevilla (Université Rennes 2), Pasacle Barthélémy (ENS Lyon), Anne Hugon (Paris 1/CEMAf)…

Colloque « Circulations et cultures sud-asiatiques en diaspora »

Bordeaux, 33607, Pessac, Université de Bordeaux, Maison des Suds.

Contacts : Anthony Goreau-Ponceaud, anthonygoreau [at] yahoo.fr, Jean-François Baillon, jfbaillon [at] sfr.fr

Colloque international organisé par l’EA Climas (Cultures et Littératures des Mondes Anglophones) et l’UMR Ades (Aménagement, Développement, Environnement, Santé et Sociétés).

Ce colloque réunira des chercheurs travaillant sur le monde indien et les diasporas sud-asiatiques à partir de perspectives disciplinaires variées (historique, géographique, sociologique, anthropologique, ou encore musicologique) les lundi 21 et mardi 22 mars 2011.

L’appel à communication est ouvert jusqu’au 15 janvier 2011.

• lundi 21 et mardi 22 mars 2011 : Programme en cours d’élaboration.


Séminaires et conférences

Cycle de conférences de l’Observatoire de la modernité : « Pourquoi le malaise du monde contemporain ? »

Paris, 75005, Collège des Bernardins, 20 rue de Poissy.

Ouvert à tous, tarif : 5 euros, 3 euros pour les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires de minima sociaux, gratuit pour les moins de 26 ans. Inscription requise sur le site www.univ-paris5.fr/spip.php?article3308

Contact : recherche.contact [at] collegedesbernardins.fr, www.collegedesbernardins.fr

Ces conférences ont pour thème la modernité et cherchent à expliquer le malaise actuel. Nous observons tous que la vision de l’homme héritée du siècle des Lumières est à la fois radicalisée et ébranlée par les développements historiques de la « modernité tardive ». Comment comprendre cette transformation ? Quels problèmes dessine-t-elle pour l’avenir ? De quelles ressources disposons-nous pour les éclairer ?

• mercredi 5 janvier 2011 de 20 h à 21 h 30 : Intervention de Miklos Vetö (ancien professeur à l’université de Yale) sur le thème « Agressions contre l’universel, le totalitarisme ».

• mercredi 2 février 2011 de 20 h à 21 h 30 : Intervention de Jean-François Mayer (université de Fribourg) sur le thème « “Et je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre” : mouvements et espérances millénaristes dans le monde contemporain ».

• mercredi 2 mars 2011 de 20 h à 21 h 30 : Intervention de Jean-François Mayer (université de Fribourg) sur le thème « En marche vers 2012 : des religiosités parallèles à l’attente d’un nouvel âge ».

Cycle de conférences de l’Université populaire du quai Branly : « Histoire mondiale de la colonisation »

Paris, 75007, musée du quai Branly, 218, rue de l’Université.

Contact : Nathalie Mercier, nathalie.mercier [at] quaibranly.fr, www.quaibranly.fr

• jeudi 6 janvier à 18 h 30 : Intervention de Frank Lestringant (Paris 4) sur le thème « Le cannibale »

• jeudi 13 janvier 2011 à 18 h 30 : Intervention de Jérôme Bourgon (CNRS) sur le thème « Le supplice chinois ».

• jeudi 20 janvier 2011 à 18 h 30 : Intervention de Viviane Alleton (EHESS) sur le thème « C’est du chinois ! ».

• jeudi 27 janvier 2001 à 18 h 30 : Intervention de Xavier Paulès (EHESS) sur le thème « Les coolies ».

• jeudi 3 mars 2011 à 18 h 30 : Intervention de Souleymane Bachir Diagne (Université de Columbia) sur le thème « Léopold Sédar Senghor et Muhammad Iqbal ».

• jeudi 31 mars 2011 à 18 h 30 : Intervention de Patrick Lozès (président du Conseil représentatif des associations noires de France) sur le thème « Toussaint Louverture ».

Séminaire « Sociologie de la globalisation : Consommation critique et mouvements sociaux dans l’âge global »

Paris, 75006, École des Hautes Études en Sciences Sociales, 105 bd Raspail, salle 4.

Ouvert aux chercheurs confirmés, doctorants et étudiants de master. Des auditeurs libres peuvent être admis sur requête.

Contacts : Luis Lopez Aspeitia et Geoffrey Pleyers, laspeitia [at] yahoo.fr et Geoffrey.Pleyers [at] uclouvain.be

Cette seconde année du séminaire portera sur la question de l’agence sociale dans un monde global. Les défis à ce niveau sont considérables, qu’il s’agisse d’enjeux collectifs globaux (réchauffement climatique, ressources naturelles limitées, migrations, crise économique…) ou de l’invention de nouvelles formes d’individualité, de sociabilité et d’engagement. Les recherches présentées articuleront leurs analyses sur la base de terrains de recherche dans différentes régions du monde.

• jeudi 6 janvier 2011, de 17 h à 19 h : thème « Gouvernements locaux et acteurs collectifs ».

• jeudi 20 janvier 2011, de 17 h à 19 h : thème « Mouvements pour  une consommation locale, responsable et conviviale: panorama et enjeux sociologiques. Le cas de la “Brooklyn Food Coalition” ».

• jeudi 3 février 2011, de 9 h 30 à 12 h 30 : thème « Mouvements syndicaux et globalisation : renouveau ou déclin ? »

• jeudi 17 février 2011, de 9 h 30 à 12 h 30 : thème « Les mouvements de consommateurs au second Forum Social des États-Unis ».

• jeudi 10 mars 2011, de 9 h 30 à 12 h 30 : thème « Mouvements politiques, mouvement religieux au Liban ».

• jeudi 24 mars 2011, de 9 h 30 à 12 h 30 : thème « Les acteurs de la ville durable ».

Séminaire « Transferts Culturels »

Paris, 750005, École Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm, salle Info 2.

Ouvert aux étudiants, chercheurs et enseignants intéressés.

Contact : Michel Espagne, michel.espagne [at] ens.fr, www.umr8547.ens.fr/Seminaires%202010-2011/SemTransf2011.html

Outre les approches théoriques récentes d’une histoire culturelle transnationale, seront abordés des exemples dans le domaine de la structuration franco-allemande ou même européenne des sciences humaines, en privilégiant des cas de transferts intellectuels impliquant trois aires culturelles (Allemagne, France et Italie, Grèce ou Russie).

• vendredi 7 janvier 2011, de 9 h 30 à 12 h 30 : Autour du thème « Gotthold Ephraim Lessing et la pensée des migrations », interventions de Philippe Büttgen (CNRS, Paris) intitulée « L’Adam Neuser de Lessing : confession et migration », et de Michel Espagne (CNRS/ENS) intitulée « Le concept de “Rettung” chez Lessing ».

• vendredi 21 janvier 2011, de 9 h 30 à 12 h 30 : Autour du thème « Histoire de la pédagogie », interventions de Jean-François Goubet (Université d’Artois) intitulée « Des maîtres philosophes ? La fondation de la pédagogie générale par l’Université allemande », et de Rotraud Coriand et Katja Grundig de Vazquez (Universität Duisburg-Essen) intitulée « Herbarts Idee “Erziehung durch Unterricht” und die Logik einer Allgemeinen Didaktik – mit einem Exkurs zur Herbart-Rezeption in Frankreich ».

• vendredi 4 février 2011, de 9 h 30 à 12 h 30 : Autour du thème « Histoire du livre », interventions de Hans-Jürgen Lüsebrink (Universität Saarbrücken), et de York-Gothart Mix (Universität Marburg) intitulée « La culture francophone des almanachs dans l’aire culturelle germanophone 1700-1815 ».

• vendredi 11 mars 2011, de 9 h 30 à 12 h 30 : Autour du thème « Théories esthétiques en Europe centrale », interventions de Carole Maigné (Université Paris 4) intitulée « Construire une anthologie du formalisme esthétique en Europe centrale : enjeux et problèmes », et de Céline Trautmann Waller (Université Paris 3) intitulée « Histoire de l’art, exil et transferts culturels : le parcours d’Arnold Hauser ».

• vendredi 18 mars, de 9 h 30 à 12 h 30 : Autour du thème « Allemagne et Afrique : jalons d’histoire interculturelle »…

Séminaire « Empires. Histoire des colonisations »

Paris, 75005, Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC), 45 rue d’Ulm, salle de réunion.

Contact : Pierre Singaravélou, pierre.singaravelou [at] gmail.com

L’enjeu de ce séminaire collectif de recherche est double. Il voudrait être un lieu de convergence ouvert à toutes les recherches sur les colonisations et les empires à l’époque moderne et à l’époque contemporaine en franchissant les frontières tracées par les aires culturelles et par les disciplines. Il sera aussi un lieu de réflexion, pratique et méthodologique, épistémologique et historiographique, sur des objets et un domaine qui font de toute évidence débat. Il s’agit donc de construire collectivement un espace où nourrir ce débat en présentant les apports de recherches fondées sur des questionnements différents et en analysant de façon critique les sources et les outils qu’elles utilisent. Pour la deuxième année, le séminaire s’articulera autour d’une réflexion sur la notion d’Empire.

• lundi 10 janvier 2011 de 18 h à 20 h : Intervention de David Todd (King’s College London) intitulée « L’idée impériale en France au 19e siècle »

• lundi 14 février 2011 de 18 h à 20 h : Intervention de Ruth Ginio (Ben-Gurion University of the Negev) intitulée « Sauvegarder l’Empire : Les soldats africains en Indochine et en Algérie »

• lundi 14 mars 2011 de 18 h à 20 h : Intervention de Simon Potter (National University of Ireland, Galway) intitulée « Media Empire? The Press, the BBC, and the British World, c. 1870-1970 ».

Séminaire « Les mondes de l’océan Indien (1er-18e siècle) »

Paris, 75004, CEMAf-Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Centre Malher, 9 rue Malher, salle 107.

Contact : Philippe Beaujard, beaujard [at] ehess.fr, www.cemaf.cnrs.fr/spip.php?article419

Longtemps l’historiographie de l’océan Indien entre XVIe et XVIIIe siècle s’est principalement réduite à une histoire impériale européo-centrée, focalisée sur les aléas de l’empire portugais d’Asie et l’expansionnisme des grandes compagnies néerlandaises, anglaises et françaises. Dans cette perspective, les sociétés asiatiques et africaines étaient avant tout abordées dans leurs rapports aux empires européens et à leurs représentants. D’autres approches, rejetant cette tendance, ont à l’inverse privilégié un cadre d’étude reposant sur les aires culturelles, au risque de cloisonner les espaces et de minimiser les interactions à l’échelle globale. Afin de s’extraire des limitations propres à ces approches contradictoires, il semble indispensable d’envisager – sur la très longue durée – l’océan Indien en tant que creuset culturel et bassin d’interactions multiples et décentrées, dont les Européens ne constituent à l’époque moderne que des acteurs certes puissants mais parmi d’autres.

• jeudi 13 janvier 2011 de 10 h à 12 h : Intervention d’Antonio García Espada (Madrid) intitulée « Fourteenth-century Latin fascination for the real Indies and its inherent contradiction ».

• jeudi 20 janvier 2011 de 10 h à 12 h : Intervention d’Éric Vallet (Paris 1, Laboratoire Islam médiéval) intitulée « Le Ta’rîkh al-mustabsir d’Ibn al-Mujâwir, un périple de l’Arabie côtière ? ».

• jeudi 27 janvier 2011 de 10 h à 12 h : Intervention de Pierre-Yves Manguin (EFEO).

• jeudi 3 février 2011 de 10 h à 12 h : Intervention de Philippe Beaujard (CNRS/CEMAf) intitulée « Madagascar et l’Afrique de l’Est dans le système indo-océanique (1) ».

• jeudi 10 février 2011 de 10 h à 12 h : Intervention de Philippe Beaujard (CNRS/CEMAf) intitulée « Madagascar et l’Afrique de l’Est dans le système indo-océanique (2) ».

• jeudi 17 février 2011 de 10 h à 12 h : Intervention de Philippe Beaujard (CNRS/CEMAf) intitulée « Madagascar et l’Afrique de l’Est dans le système indo-océanique (3) ».

• jeudis 23 et 28 février 2011 de 10 h à 12 h : « Les ports de l’océan Indien, colloque de Kolkata »

• jeudi 3 mars 2011 de 10 h à 12 h : Intervention de Christine Gadrat (EPHE) intitulée « Deux voyageurs latins dans l’océan Indien, Jordan Catala et Jean de Marignollis ».

• jeudi 10 mars 2011 de 10 h à 12 h : « L’habitabilité de la zone équatoriale et de l’océan Indien d’après les naturalistes médiévaux », séance commune avec le séminaire de Patrick Gautier-Dalché (EPHE).

• jeudi 17 mars 2011 de 10 h à 12 h : Intervention de Thomas Vernet (Paris 1, CEMAf) intitulée « Les archives de Goa et les Livros das Monções ».

• jeudi 24 mars 2011 de 10 h à 12 h : Intervention de Thomas Vernet (Paris 1, CEMAf) intitulée « Voyageurs et marchands africains dans l’océan Indien : mobilités et réseaux swahilis 1500-1800 ».

• jeudi 31 mars 2011 de 10 h à 12 h : Intervention de Dejanirah Couto (EPHE) intitulée « Les chroniqueurs portugais ».

Séminaire « Histoire mondiale »

Paris, École Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm, escalier D, 3e étage.

Ouvert à tous.

Contact : Chloé Maurel, chmaurel [at] yahoo.fr, www.ihmc.ens.fr/Histoire-mondiale.html

Depuis les années 1980, le courant de la world history ou histoire mondiale a connu un vif essor outre-atlantique. Ce n’est que lentement que ce courant a pénétré en France. Il y avait pourtant connu des précurseurs : Marc Bloch, Lucien Febvre ou Fernand Braudel. Il s’agira donc de renouer le lien entre ces deux approches (française et anglo-saxonne) et de montrer ce que peut apporter l’histoire mondiale à la compréhension du monde passé et actuel. Cela amènera à réfléchir à la possibilité d’une histoire culturelle mondiale ou d’une histoire sociale mondiale, sur le modèle de l’histoire économique qui présente souvent un récit unifié à l’échelle mondiale.

• jeudi 13 janvier 2011, de 18 h à 20 h : Intervention de Michel Margairaz, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris 1 sur l’histoire mondiale des crises économiques et de l’État-providence, et présentation de l’ouvrage Histoire globale. Un autre regard sur le monde (éd. Sciences Humaines, 2008) par le coordinateur, Laurent Testot, journaliste à Sciences Humaines.

• jeudi 27 janvier 2011, de 18 h à 20 h : Intervention de Marie Scot (historienne, post-doc à Sciences-Po), sur l’internationalisation de la London School of Economics et l’influence américaine sur Sciences Po Paris.

• jeudi 10 février 2011 : Intervention de Pap Ndiaye (historien, EHESS) sur la condition noire dans le monde.

• jeudi 10 mars 2011 : Intervention de Stéphanie Sauget, historienne, sur l’histoire culturelle des gares dans le monde.

• jeudi 24 mars 2011 : Interventions de Céline Giton, doctorante à Sciences Po, sur la politique mondiale du livre de l’Unesco, et de Marie Caillot, doctorante à l’Ecole nationale des Chartes, sur l’Office international des musées.

Séminaire « Les fabriques impériales de la modernité : L’épreuve des Indes »

Paris, 75006, Centre d’études et de recherches internationales (Ceri), 56 rue Jacob, Salle du Conseil, 4e étage.

Séminaire de recherche de 3e cycle, ouvert à tous les étudiants de M2 et de doctorat, quelle que soit leur discipline ou leur institution de rattachement. Demandes d’inscription requises.

Contacts : Romain Bertrand et Stéphane van Damme, romain.bertrand [at] sciences-po.fr et stephane.van.damme [at] sciences-po.fr

Histoire culturelle, histoire comparée, histoire globale, histoire coloniale, histoire croisée ou histoire connectée… Depuis une dizaine d’années fleurissent des courants examinant à nouveaux frais le passé. Il s’agit ici d’en préciser les apports et les limites respectives dans les situations de premier contact entre les empires coloniaux et les sociétés concernées, au principe de la fabrique du Grand Partage entre « l’Occident et le reste ».

• vendredi 14 janvier 2011, de 10 h à 13 h : Autour du thème « Arènes et acteurs des zones-contacts : middle ground et go-betweens », interventions de Lissa Roberts (Université de Twente) intitulée « Situating encounters. From “Centers and peripheries” to “Centres of accumulation and management” », et d’Avner Ben-Zaken (Harvard University) intitulée « What is cross-cultural history? Early modern East Mediterranean scientific connections ». Discutant : Romain Bertrand (CERI/Sciences-Po).

• vendredi 11 février 2011, de 10 h à 13 h : Autour du thème « La preuve par les Indes I : Natures d’empires », interventions d’Emma Spary (Cambridge University) intitulée « Approaching the go-between’s body: Imperial encounters and material culture on French voyages around 1800 », et de Juan Pimentel (CSIC, Madrid) intitulée “Reassembling the natural: The megatherium or the non-human go-between (Buenos Aires, 1788) ». Discutant : Jean-Frédéric Schaub (EHESS, CRH).

• vendredi 11 mars 2011, de 10 h à 13 h : Autour du thème « La preuve par les Indes II : Souverainetés aux marges », interventions de Martine Julia van Ittersum (Huygens Institute / La Haye) intitulée “Sovereignty on the margins? The case of Hugo Grotius (1604-1645) » et de Guillaume Calafat (CRHM Paris 1) intitulée « The East Indies in the Mediterranean? The Battle of the books, the law of prize, and frontiers of sovereignty (1600-1700) ». Discutante : Simona Cerutti (EHESS, CRH).

Débat : « Réformer la gouvernance globale »

Paris, 75006, Céri, 56, rue Jacob.

Organisé par le Centre d’études et de recherches internationales (Ceri) en collaboration avec l’Institut des relations internationales de Prague (IIR).

Contact : Karolina Michel, michel [at] ceri-sciences-po.org, www.ceri-sciences-po.org

Vendredi 14 janvier 2011 de 14 h 30 à 18 h : Interventions de Petr Drulak (IIR) intitulée « Comment la République tchèque voit la réforme de la gouvernance globale », de Karoline Postel-Vinay (Ceri/IEP-Paris) intitulée « La présidence française du G20 », de Veronika Bilkova (IIR) intitulée « La fin de l’égalité souveraines. La France, la République tchèque et le nouvel ordre mondial », de Zaki Laidi (Centre d’études européennes/IEP-Paris) intitulée « La France et la relation transatlantique depuis Obama », d’Ondrej Horky (IIR) intitulée « Achille et la tortue : la diplomatie tchèque face à la différenciation des pays du Sud », et de Christian Lequesne (Ceri/IEP-Paris) intitulée « La France et l’équilibre Est/Sud au sein de l’Union européenne ».

Séminaire « Rencontres et croisements. Histoire des sociétés africaines en mondialisation (15e-20e siècle)

Paris, 75004, CEMAf-Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Centre Malher, 9 rue Malher, 2e étage, salle Person.

Contacts : Guillaume Blanc, guillaume_blanc [at] hotmail.fr, Amélie Chekroun, ameliechekroun [at] gmail.com, Pierre Guidi, p_guidi [at] yahoo.fr, Thomas Guindeuil, tomaso.gu [at] gmail.com

L’objectif de ce séminaire mensuel, proposé par les doctorants en histoire du CEMAf, est de réévaluer la place et le rôle des sociétés africaines dans l’histoire de la mondialisation, et de remettre en question la tendance de l’histoire globale à concevoir les sociétés africaines comme de simples réceptacles de ce processus. Il s’appuie sur la diversité géographique, chronologique et thématique des doctorants. Chaque séance, construite autour d’interventions de jeunes chercheurs et de chercheurs confirmés, privilégiera l’analyse des modes d’interaction entre le local, le régional et le global, et permettra d’interroger les modalités d’action des sociétés africaines dans le processus de mondialisation.

• lundi 17 janvier 2011 de 17 h 30 à 20 h : « Le djihad en Afrique : diversités des approches et des réappropriations (15e-20e siècle) », séance coordonnée par Amélie Chekroun (Paris 1/CEMAf). Intervenants : Silvia Bruzzi (Universita di Bologna) et Amélie Chekroun…

• lundi 14 février 2011 de 17 h 30 à 20 h : « Le lieu de l’idéologie : transmissions, réappropriations et conflits dans les écoles africaines », séance coordonnée par Pierre Guidi (Paris 1/CEMAf). Intervenants : Rebecca Rogers (Professeure, Paris 5/Cerlis) et Pierre Guidi.

• lundi 14 mars 2011 de 17 h 30 à 20 h : « Féminismes africains : alternatives, marginalités et (ré)inventions », séance coordonnée par Ophélie Rillon (Paris 1/ CEMAf). Intervenants : Marième N’diaye (doctorante sciences politiques CEAN), Catherine Coquery-Vidrovitch (historienne émérite Paris 7) et Ophélie Rillon.

Séminaire « Les sciences sociales face au global : le temps long du global »

Paris Ouest Nanterre La Défense, Université Paris 10, la salle sera précisée la semaine avant la tenue du séminaire.

Contacts : Stéphane Dufoix, stephane.dufoix [at] wanadoo.fr, Axel Barenboim, axel.barenboim [at] gmail.com, Adèle Momméja, adele.mommeja [at] gmail.com

Les concepts « global » et « globalisation » sont de plus en plus utilisés en sciences sociales sans que les chercheurs s’accordent sur une définition précise. S’il est admis que la globalisation est un processus ancien, les désaccords persistent sur le moment de son émergence. Il est également difficile de déterminer si les vingt dernières années marquent une intensification du phénomène ou un simple accroissement de sa perception. Dans un premier temps, ce séminaire pluridisciplinaire abordera donc les débats sur la globalisation en recevant des chercheurs dont les travaux permettent d’interroger l’historicité longue du global.

• mardi 1er février 2011, de 17 h à 19 h : Intervention de Romain Bertrand (CNRS, Ceri-Sciences Po) intitulée « Une “histoire globale” un peu trop globalement européenne ? Problèmes de la mise en récit d’une situation de rencontre impériale (Java, c. 1590-1630) ».

• mardi 22 mars 2011, de 17 h à 19 h : Intervention de Natalia Muchnik (EHESS) intitulée « Populations dispersées et dissidences religieuses : juifs et protestants dans l’Europe des XVIe et XVIIe siècles ».

Cycle de conférences de l’Université populaire du quai Branly : « Décalage : les autres et nous »

Paris, 75007, Musée du quai Branly, 218, rue de l’Université, théâtre Claude Lévi-Strauss.

Contact : Nathalie Mercier, nathalie.mercier [at] quaibranly.fr, www.quaibranly.fr

Accès libre dans la limite des places disponibles

Ce nouveau cycle propose de confronter les visions occidentales et extra-occidentales d’un objet ou d’un sujet. Ainsi, l’ascèse hindoue décryptée par André Padoux est confrontée à l’ascèse chrétienne par Jean-Marie Gueullette, l’espace en Occident à l’espace en Australie par Barbara Glowczewski, ou encore l’histoire chez les philosophes occidentaux envisagée par François Hartog face à l’histoire chez les peuples autochtones par Philippe Descola. Une nouvelle façon de se déplacer à travers le regard des autres pour développer le dialogue des cultures.

• jeudi 3 février 2011 à 18 h 30 : Rencontre entre Jean-Marie Gueullette (faculté de théologie de l’Université catholique de Lyon) et André Padoux (CNRS) autour du thème « L’ascèse hindoue et l’ascèse chrétienne ».

• jeudi 10 février 2011 à 18 h 30 : Rencontre entre David Rabouin (CNRS) et Barbara Glowczewski (docteure en ethnologie, spécialiste des Aborigènes d’Australie) autour du thème « L’espace en Occident et en Australie ».

• jeudi 10 mars 2011 à 18 h 30 : Rencontre entre Philippe Descola (Collège de France) et François Hartog (EHESS) autour du thème « L’histoire en Occident et chez les peuples autochtones ».

Conférence-débat des Cafés géographiques : « La carte en débat »

Montpellier, 34000, Café Riche, 8, place de la Comédie.

Contact : www.cafe-geo.net

• mardi 18 janvier 2011 à 19 h 30 : En présence de Jean-Paul Bord (Université Montpellier 3).

Conférence-débat d’Arkeotopia : « Comment est née l’écriture dans la vallée du Nil »

Paris, 75013, MAS, 10-18, rue des Terres-au-Curé.

• samedi 22 janvier 2011 de 15 h à 17 h : En présence de Pascal Vernus (EPHE).

Contact : contact [at] arkeotopia.org, www.arkeotopia.org

Conférence-débat des Cafés géographiques : « Les zones franches dans le monde : enclaves extraverties ou leviers du développement ? »

Paris, 75006, café de Flore, 172, boulevard Saint-Germain.

Contact : www.cafe-geo.net

• mardi 25 janvier 2011 à 19 h 30 : Débat animé par Michel Sivignon avec François Bost (Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense) et Didier Ramousse (Université de Versailles–Saint-Quentin).

Conférence-débat du Bistrot des ethnologues : « L’art d’accommoder les poils et les cheveux chez nous et chez les autres »

Montpellier, 34000, La Laiterie des beaux-arts, 4, rue de Lunaret.

Entrée libre (consommation), réservation souhaitée au 09 54 93 44 36.

Contact : www.ethnobistro.fr

• mardi 1er février 2011 à 20 h 30 : En présence de Christian Bromberger (université de Provence, Institut universitaire de France).

Conférence-débat Sciences Humaines/Maison de l’entreprise : « La grande révolution des femmes chinoises »

Auxerre, 89000, Maison de l’entreprise, 6, route de Monéteau.

• jeudi 10 mars 2011 à 18 h : En présence de Danielle Ellisseef (EHESS, École du Louvre).

Contact : Patricia Ballon, sh.ballon [at] wanadoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *